Jean-Pierre DECOOL
Député du Nord

11 place du Marché aux Fruits

59630 BOURBOURG

Tél : 03 28 22 33 33
Fax : 03 28 20 00 86

►  Formulaire de contact


Suivez-moi

    

 

Dernières Publications

S'inscrire à la Newsletter







Jean-Pierre DECOOL s’abstient sur la Réforme Territoriale

Jean-Pierre DECOOL s’abstiendra sur la Réforme Territoriale et prône une grande Région « Nord – Pas de Calais – Picardie » tournée vers la Belgique !

Jean-Pierre DECOOL s’abstiendra ce mercredi 23 juillet, lors du vote solennel à l’Assemblée Nationale, portant sur le projet de loi « relatif à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales, et modifiant le calendrier électoral ».

Conformément à son intervention en hémicycle, le 16 juillet dernier lors de la Discussion Générale, il dénonce l’improvisation totale du Gouvernement, ayant annoncé une grande réforme structurelle du pays pour faire diversion, suite au revers cinglant subi par la Majorité lors des dernières élections municipales : « Force est de constater que la méthode n’est pas à la hauteur des enjeux ! Il aurait évidemment fallu beaucoup plus de temps, de concertation et un indispensable esprit de consensus (…) quel spectacle navrant d’amateurisme ! Les régions ont été regroupées, puis remariées et enfin redécoupées, le tout au gré de calculs politiciens sur un coin de table parisien. Cela est déplorable. Où est l’intérêt général ? »

Le Député de Flandre regrette ensuite que le Gouvernement refuse de mettre en place un grand débat national : « Pourquoi redoutez-vous, une nouvelle fois, de vous soumettre à la consultation des Français ? La population française attend un référendum. »

Jean-Pierre DECOOL refuse néanmoins de voter « contre » ce projet de loi : « dans un contexte international, où l’influence des grandes Métropoles est omniprésente et croissante, la réforme territoriale devient, aujourd’hui en France, une nécessité absolue. »

Il se réjouit également de la fusion de la région Nord – Pas de Calais avec la Picardie, suite à un amendement, dont il est un des signataires, accepté par la Majorité Présidentielle : « La nouvelle carte des régions ne doit pas être le fruit d’une synthèse technocratique ou politicienne, mais au contraire le reflet de l’histoire, des réalités culturelles, économiques et sociologiques (…) Beaucoup de liens unissent nos deux régions. Les Picards sont des « Ch’tis du Sud ». Tout nous rassemble. » 

Le Député du Nord regrette néanmoins la position de certains élus régionaux, faisant primer leur carrière politique sur l’intérêt du pays : « ce rapprochement, pourtant si évident, se heurte aux craintes de certains élus du Nord - Pas de Calais quant à l’issue de prochains scrutins. Encore une fois, où est l’intérêt général avec de telles considérations partisanes ? »

Pour toutes ces raisons, Jean-Pierre DECOOL s’abstiendra sur la réforme territoriale, mais souhaite que, dès demain, une réflexion soit menée pour renforcer la coopération de la Région « Nord – Pas de Calais – Picardie » avec la Belgique.

Partenaires commerciaux historiques, ces territoires transfrontaliers connaissent depuis maintenant plus d’un siècle de nombreux mouvements humains, financiers, et culturels. L’intégration européenne croissante a permis de développer cette coopération territoriale sur trois niveaux : l’Eurorégion « Nord-Pas-de-Calais - Belgique –Kent », le programme INTERREG France-Wallonie-Vlaanderen (2014-2020), et enfin les deux Groupements Européens de Coopération Territoriale, avec l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai et le groupement West-Vlaanderen/Flandre-Dunkerque-Côte d’Opale.

En ce sens, la Région « Nord – Pas de Calais – Picardie » et la Belgique devront, dans les prochaines années, renforcer le lien historique et économique qui les unit. Pourquoi ne pas réfléchir à la création d’une chambre décisionnaire transfrontalière, impliquant des transferts de compétences de la part des Gouvernements nationaux, pour mettre en place de véritables stratégies d’investissement ?